Robert Schumann et la magie d'enfance

Le concert se composera de 13 petites pièces de Robert Schumann: Kinderszenen – Scènes d'enfants

Bien que la pièce de genre ou de caractère organisé remonte à Couperin, c'est seulement au XIXème siècle que le cycle pianistique « à titre » se généralise. Proche du cycle de lieder ou du recueil poétique, cette forme ouverte connaît la perfection à travers l'écriture de Robert Schumann, un grand compositeur allemand de l'époque romantique. Schumann évoque dans les Scènes d'Enfants la magie de l'enfance ressentie par un cœur d'adulte.

Et que puissent ressentir les enfants en jouant ces pièces? Les élèves de l'Institut Chopin vont jouer la transcription de l’œuvre à 4 mains avec leur professeur Magdalena Hirsz. De plus chacun d'eux lira sa propre histoire en lien avec la musique interprétée.

Toutes les pièces qui composent ce cycle sont caractérisées par un titre précis qu'il faut interpréter comme une suggestion de caractère et non comme une rigoureuse illustration. L'ensemble de l’œuvre baigne dans une ataraxie absolue et une délicatesse désarmante.

Les deux dates des concerts sont déjà fixées: une au festival Kiosque à musique de la Rouvenaz à Montreux et l'autre à Genève lors de la Fête de la Musique en 2016.